toucan
Si le commerce extérieur était tout à coup remis en honneur en Chine, il est certain que grâce au grand nombre de ses ouvriers et au bas prix du travail, elle pourrait exporter une immense quantité de sa production industrielle. Il est également certain que ses importations n'augmente-raient pas sensiblement la masse de ses subsistances, à cause de l'étendue de son territoire et de la quantité prodigieuse de denrées qu'on y trouve. Elle ne pourrait donc échanger sa production industrielle que contre des objets de luxe, provenant de toutes les parties du monde. .

Essai sur le Principe de Population
Thomas-Robert MALTHUS


Étapes antérieures

Hong Kong 2000-2002 (en anglais)

香港  2000-2002 年

Premières hypothèses sur le SRAS

Ce site est protégé par Copyleft. Les liens permettent de trouver des vues plus approfondies sur les sujets qui vous intéressent. Les informations importantes ne sont pas toutes en anglais ! Le chinois, principalement le Mandarin (Putonghua 普通话), est la langue parlée  le plus dans le monde, suivie par les langues latines (français, italien, portugais, roumain, espagnol...), et enfin par l'anglais (ou peut-être certaine langues indiennes). De même, le Grec fournit la plupart des mots et concepts utilisés en science. Pour des raisons de commodité, la lingua franca de la science est l'anglais et ce site est d'abord publié dans cette langue. L'enseignement généralisé du latin dans les pays de langue latine permettrait facilement, comme au cours des siècles passés, de rétablir une communication ubiquiste de bien meilleure qualité que celle imposée par un anglais mal parlé et appauvrissant la pensée.

Pour comprendre la biologie, être capable d'écrire à son propos ou en parler, quelques lectures sont utiles. Nous donnons des liens pour retrouver des informations importantes. Nous nous référerons à nos propres publications lorsqu'elles sont destinées à un public éclairé non spécialisé. Une page est consacrée à la génomique, mais une information plus étoffée peut être trouvée dans La Barque de Delphes (Odile Jacob, mai 1998). La version anglaise du texte a été mise à jour en 2003 et réorganisée, The Delphic Boat (Harvard University Press, Cambridge, USA). Elle donne une vue plus anglo-américaine de la même connaissance.

2023, comment la Chine a géré l'explosion des cas de COVID-19

COVID-19 est sensible au climat parce que les gens tendent à se regrouper à l'intérieur quand il fait froid ou qu'il pleut : Météo à Paris

Ce bloc-notes apporte des nouvelles scientifiques peu répandues. Son écriture a commencé en 2000 à Hong Kong, bien avant l'existence de ce qu'on appelle aujourd'hui maladroitement « blog » (bloc-notes en est l'équivalent français) avec le séminaire Stanislas Noria. Bien sûr, le savoir présenté ici par Antoine Danchin n'entre pas en compétition avec les nouvelles d'agences de presse comme l'Agence France Presse ou Reuters. Il sélectionne une information (souvent absente des media habituels et, pour la Chine, provenant d'informateurs avertis). Il apporte aussi des connaissances sur l'Histoire des Sciences et la création des concepts utilisés par la biologie moderne, souvent aujourd'hui sous la forme d'une mise à jour de la génomique. Un aspect important de la nature intime de la Science a été discuté au cours d'une conférence donnée à l'Université Zhong Shan (中山大學) de Guangzhou (广州) au début des années 1990. Enfin, le rôle de la Chine est particulièrement mis en avant : le monde occidental est si puissant dans sa façon de contrôler les media que cela semble bien nécessaire. Cependant on notera que, depuis quelques années, un changement politique majeur dans l'ouverture de la Chine au monde ne permet plus d'y avoir un accès fiable à l'information.

Les sources les plus visibles sont supposées accessibles au lecteur. Plusieurs sites donnent des nouvelles à propos de la grippe saisonnière A (H3N2) et de la grippe aviaire (H5N1, H7N7, H9N2). Il existe aussi une carte quotidienne générale des maladies. Parmi les épisodes de grippe possibles qui créeraient des ravages, il y a les épidémies de grippe, notamment liées au sérotype H2, H2N2 en particulier, qui pourraient être beaucoup plus meurtrières. Espérons que, contrairement au SRAS, l'épidémie actuelle aura servi de leçon.

Le bloc-notes de Crawford Kilian s'est désormais étendu à toutes sortes d'autres maladies et surveille la Toile avec soin. Le Center for Infectious Disease Research Policy (CIDRAP) de l'Université du Minnesota, et le site de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) sont des sources d'information prioritaires. L'information circule aujourd'hui très rapidement, et nous ne donnons donc ici que des compléments. Pour les grippes H7N9, H9N2, H5N1 et désormais surtout H3N8 les données sont accessibles directement à notre page en anglais (lorsqu'il y a lieu d'en parler) et au centre de surveillance de Hong Kong.

Mise à jour continue de l'infection par le 2019-nCoV (via le CCSE de l'Université Johns Hopkins)

Dans le cas de l'épidémie COVID-19, notez que les chiffres sont donnés à titre purement indicatif et changent rapidement.

mobile-arrow Mise à jour quotidienne générale
mobile-arrow Analyse de la mortalité

mobile-arrow Prévisions du nombre des cas

Comme une information pertinente est désormais largement représentée, les notes ici proposées traitent uniquement de questions plus rarement posées.

Pour détailler les nouvelles quotidiennes, cliquer sur les triangles, ou cliquer sur "Toutes les nouvelles ". Pour revenir en arrière aller à la page d'accueil, ou au plan du site.

Publications à usage du public général

Toutes les nouvelles | Titres seuls

arrow 29 Janvier 2023. Une expérience terrifiante de gain de fonction utilisant la forme du virus H5N1 de la grippe aviaire qui se transmet au vison pourrait être en cours
Selon le magazine Science, "Mme Monne indique que son équipe et d'autres étudient actuellement les propriétés du virus du vison et les effets des mutations qu'il a accumulées. Ils veulent notamment étudier le degré de transmission du virus par contact étroit entre animaux. "Nous prévoyons également de faire des études sur la transmission par aérosol", dit-elle." Il semble que certains scientifiques, ainsi que les agences de financement n'aient pas tiré les leçons de l'hybris passé d'enquêteurs irresponsables. Ce type d'expérience ne nous aiderait pas à comprendre quoi que ce soit, sauf si le virus s'échappe du laboratoire et crée ensuite une nouvelle pandémie, bien pire que celle du COVID-19.
arrow 19 Janvier 2023. La Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis a modifié ses exigences en matière d'expérimentation animale
Dans le “FDA Modernization Act 2.0.” approuvé le 23 décembre 2022, il est accepté que l'utilisation de Nouvelles Méthodes Alternatives(NMA), pour établir la sécurité et l'efficacité des médicaments, puisse être adoptée à la place de l'expérimentation animale lorsque cela est approprié. Le projet de loi modifie la loi fédérale sur les aliments, les médicaments et les cosmétiques (FFDCA) pour :
  • Substituer le terme "tests non cliniques" à l'actuel "tests précliniques" (y compris les tests sur les animaux),
  • Substituer le terme "animal" aux "tests non cliniques" et,
  • Ajouter une nouvelle section définissant les "essais non cliniques" pour inclure des méthodes d'essai pertinentes pour l'homme, comme les essais sur cellules, les systèmes microphysiologiques (tels que les "Organ-Chips"), ou les modèles "bioprints" ou informatiques.
Cette modification conduira certainement à une diminution significative de l'utilisation de modèles animaux avant les études cliniques.
arrow 6 Janvier 2023. L'Académie chinoise d'ingénierie a indiqué sur son site web que 20 de ses membres étaient décédés entre le 15 décembre et le 4 janvier
Les nouvelles en provenance des grandes villes suggèrent qu'une proportion considérable de la population a été infectée par le virus SARS-CoV-2. Le nombre d'ingénieurs et de chercheurs chinois de haut niveau qui sont décédés en moins d'un mois est plus élevé que celui qui meurt habituellement en un an, à la suite de la décision du gouvernement de lever les contrôles Covid. Il en va de même pour les artistes ou acteurs célèbres. 
arrow 3 Janvier 2023. La Chine envoie les séquences du SARS-CoV-2 à la base de données privée GISAID
Les autorités sanitaires chinoises ont décidé de communiquer à la base de données privée GISAID (et non à l'International Database Collaboration, INSDC), certaines des données de séquences qu'elles ont recueillies après l'arrêt de la politique du "zéro COVID". Ces données montrent la présence de plusieurs variants omicron dans le pays. La Chine surveille aussi les eaux usées pour une alerte précoce pour la présence de coronavirus. Cette pratique est suivie par certains pays depuis le début de la pandémie. La "surveillance des eaux usées" - technique pilotée dans des mégapoles comme Pékin et Shenzhen - est apparue pour la première fois dans les directives nationales Covid-19 de la Chine lorsque les autorités centrales ont publié la semaine dernière une nouvelle liste de stratégies de surveillance.
arrow 1 Janvier 2023. Où trouver les séquences génomiques du SARS-CoV-2 en Chine ?
La Commission nationale chinoise de la santé (NHC) est en train d'évaluer l'impact exact de la COVID-19 en Chine. La priorité, pour l'instant, est la prévention et le traitement. Le taux exact de mortalité reste pour l'instant inconnu. Le variant le plus sérieux auquel le monde est actuellement confronté est le variant XBB 1.5, qui représente 40 % des nouvelles infections aux États-Unis. Il semble dominer les nouvelles infections en Asie.

Vagues de COVID-19 en 2022

Vaccination 2021