Hong-Kong
'Il est temps de refermer le livre traitant des maladies infectieuses', US Surgeon General annonçait le Surgeon General William H. Stewart en 1969. 'La guerre contre les pestes est terminée.'

Viruses vs. Superbugs
Thomas HÄUSLER


Autres années

L'épidémie de SRAS en 2003

Notez que l'information fournie ici est "brute" et n'est pas corrigée après coup. L'original est en anglais. Cette information est postée sur la Toile telle que la situation était comprise au moment où nous l'avons publiée. La mémoire de la Toile est très brève, malheureusement. Les liens perdus sont enlevés, et remplacés à chaque fois que c'est possible. En 2019 seule une poignée de liens existent encore. Presque tous ceux qui provenaient de Chine ont disparu.

Retour...


Début...

Retour...
Début...
Retour...
Début...
Retour...
Début...
Retour...
Début...
Retour...
Début...

À ce jour, plusieurs agents possibles ont été considérés (mais aucun n'a été identifié comme élément causal en commun) : le virus de la grippe (qui cause souvent des symptômes de pneumonie et est fréquemment mortel) ; Legionella pneumophila (une très dangereuse bactérie souvent transmise via une infection par les amibes, et qui prospère dans les systèmes de refroidissement et les circuits d'eau) ; Chlamydia pneumoniae (une bactérie très fragile qui peut être dangereuse chez les personnes immonodéficientes) ; Rickettsia psittaci, cause de la psittacose. Beaucoup d'autres causes peuvent exister parmi lesquelles les virus sont habituellement les plus difficiles à identifier (à moins qu'ils ne soient déjà bien connus). Une mutation soudaine d'un virus plutôt inoffensif comme le virus respiratoire syncytial peut même être envisagée. La présente observation que la contagion semble localisée à des endroits spécifiques suggère, soit un contact physique direct (c'est le cas avec le virus Ebola) ou la transmission par l'eau ou l'air.

Retour...
Début...
Retour...
Début...