Programmes informatiques
et autres outils


Vous trouverez sur cette page quelques outils informatiques que j'ai été amené à élaborer au cours de mes recherches. Tous sont sous licence libre : vous pouvez donc les copier et les modifier librement. Je suis cependant intéressé par toute amélioration qui pourrait être proposée.

Conversion de chaînes de caractères

Ces quelques outils (écrits en perl) facilitent l'utilisation de caractères de la norme unicode dans des domaines utiles aux philologues.

Utilitaire permettant de rendre les abréviations des manuscrits latins
(d'après le projet MUFI — à utiliser avec la police junicode)

Utiliser en ligne.

Programme facilitant l'écriture de mots en onciale grecque (caractères unicode U2C80 sq.) :

Programme facilitant la scansion de vers latins (utilisation d'unicode, Latin étendu A) :

Programme pour convertir du grec SPIonic en unicode :

Programme pour convertir le grec de Babel (LATEX) en unicode :


Polices TTF

Certains types de caractères ne sont pas encore représentés de manière satisfaisante dans la norme unicode. C'est le cas, par exemple, des notations musicales grecques, que l'on connaît par les partitions antiques et par plusieurs traités techniques (tables d'Alypius, figures de Boèce, Institution musicale, IV, 15...). La présentation qui en est faite dans la norme unicode (intervalle 1D200-1D24F) ne correspond pas aux concepts musicaux de l'Antiquité, et la représentation même de certains caractères pose problème. J'ai donc entrepris le développement de huit polices, correspondant aux huit tropes (tons de transposition) décrits par Boèce notamment (passage cité ci-dessus) : pour l'instant, seules figurent les notations dans le genre diatonique (mais il serait intéressant, à terme, d'y inclure également les notations chromatiques et enharmoniques). La répartition des caractères respecte la conception harmonique antique : on considère, dans chaque trope, les sons-fonctions selon la nomenclature du grand système complet. Voir ci-dessous pour la présentation plus précise.

En ce qui concerne la répartition des sons sur le clavier, voici la norme suivie :

Les polices proposées ci-dessus ont été réalisées à l'aide du logiciel libre Fontforge.


Synthèse vocale en latin

Le logiciel MBROLA permet de faire de la synthèse vocale dans diverses langues, et en particulier en latin classique (prononciation reconstituée). On peut écouter ici le résultat sur les trois premiers livres de la Consolation de Philosophie de Boèce.

En pratique, sous Debian :

Un certain nombre de problèmes peuvent se présenter, car toutes les combinaisons de phonèmes ne sont pas prises en compte dans mbrola en latin. On peut les éviter en modifiant certains phonèmes de manière quasi imperceptible; le script suivant (à adapter selon les besoins) fait des modifications dans le fichier test.txt et met le résultat dans test2.txt:

sed "s/1//g; s/2//g; s/3//g; s/4//g; s/5//g; s/6//g; s/7//g; s/8//g; s/9//g; s/0//g; s/^\.//g; s/^$/, /g; s/à/a/g; s/ / /g;" test.txt|sed ':s;N;s/\n/ /;bs' | sed "s/mihi/miji/g; s/s s/s-s/g; s/t t/th t/g; s/c c/c\, c/g; s/c q/c\, q/g; s/m m/n m/g; s/m M/n M/g; s/mm/nm/g; s/aui/avi/g; s/ds/ts/g; s/d s/t s/g; s/eue/eve/g; s/aua/ava/g; s/aue/ave/g; s/eua/eva/g; s/r r/r\, r/g; s/dc/tc/g; s/d c/t c/g; s/bt/pt/g; s/b t/p t/g; s/b s/p s/g; s/bs/ps/g; s/eie/eje/g; s/eiu/eju/g; s/uiu/uju/g; s/aiu/aju/g; s/oiu/oju/g; s/poe/pee/g; s/ii/iji/g; s/ihi/iji/g; s/coe/cae/g; s/igg/ig/g; s/y/i/g; s/aie/aje/g; s/\//g; s/i h/i /g; s/dc/tc/g; s/d c/t c/g; s/d q/t q/g; s/dq/tq/g; s/aio/ajo/g; s/df/tf/g; s/d f/t f/g; s/n n/m n/g; s/d t/tt/g; s/dt/tt/g; s/boe/bee/g; s/foe/fee/g; s/b b/ b/g; s/b B/ B/g; s/Phoe/Phee/g; s/phoe/phee/g; s/d p/t p/g; s/dp/tp/g; s/d d/t d/g; s/cq/q/g; s/roe/ree/g; s/Roe/Ree/g; s/goe/gee/g; s/Goe/Gee/g; s/b p/p p/g; s/bp/pp/g"|cat > test2.txt


Calculs philologiques

Programme permettant d'établir, à partir du texte des manuscrits collationnés sur un même passage, un arbre représentant leur parenté probable. Voir la page consacrée à ce programme ou tester en ligne.