Un ange se présente devant dieu, assis à son bureau en train d'écrire, et attend qu'il lève la tête.
- Que se passe-t-il, vous m'avez l'air tout gêné ?
- C'est que...nous n'avons presque plus de place.
- Plus de place ? mais j'en ai libéré trois millions la semaine dernière.
- Oui je sais, mais Satan trouve qu'on lui envoie trop d'âmes, il dit que ça commence à se ressentir à la surface. D'après lui, les vivants commencent à se douter que quelque chose ne va pas. Mais vous seul savez pour combien de temps encore ils croiront que ça vient de la pollution.
Dieu fouille dans ses papiers quelques instants.
- Oui c'est vrai qu'on commence à avoir beaucoup d'effets sur les vivants, ça ne va pas du tout ça, c'est contraire au réglement. Il faudrait demander à Satan de faire une annexe sur Mars.
- Euh c'est trop tard, ils savent déjà que son noyau est refroidi.
Dieu tape du poing sur la table, l'ange ne sait plus où se mettre.
- C'était trop demand de faire attention aux avancées scientifiques ? Je vous laisse le flambeau même pas 300 ans et vous les laissez faire n'importe quoi ! Ils en sont où, maintenant ?
- Il reste Mercure, qu'on a laissé en activité...
- Pas d'atmosphère, autant aller au paradis.
- Vénus ?
- Déjà pris pour les couples du paradis, c'est pour ça qu'il y fait si chaud.
Un autre ange entre en trombe dans la pièce.
- Ça commence à être critique, à ce train là JP2 va se retrouver en enfer par défaut de place.
- Oui je sais, mais j'ai un abruti de gestionnaire qui laisse passer tout le monde au paradis parce que Satan demande de se calmer sur l'enfer, et il me prévient même pas.
- Euh si, je vous avais laissé un mot y'a quelques années...
Dieu se calme aussitôt.
- Bon, envoyez les damnés dans le soleil en attendant, je vais chercher une autre solution. Faites en sorte que cela ne se voie pas trop...Combien de temps encore avant l'astéroïde ?
L'autre ange s'en va en courant.
- trois cent trente deux ans, au rythme actuel on aura rempli le soleil dans cent vingt ans, même en y envoyant un dixième de ceux qui le méritent.
- Changez la trajectoire de l'astéroïde ?
- Trop tard, ils l'ont déjà vu...
Dieu s'affale dans son fauteuil.
- Elles deviennent incontrôlables c'est bestioles, mais qu'est-ce qui m'a pris d'accepter ce job...

Quelques jours plus tard, dans une branche de la Voie Lactée...
- Eh regarde !
- Oui, quoi ?
- Ben là, les raies, tu vois pas ?
- Si, c'est du Fer-Nickel, et alors ?
- C'est le soleil ! Au centre !
- Du Nickel au centre du soleil ? impossible, y'en a beaucoup trop ! Tu ne t'es pas planté dans tes réglages ?