Cœur battant à tout rompre, je t'écris cette lettre
Pour t'ouvrir celui-ci, malgré la plume tremblante.
Les mots ne me viennent pas, et malgré tout mon être
L'encre vient sur la feuille, d'une écriture trop lente.

Oui, tu dois deviner, ce qui hante mon esprit,
Mes rêves et mes journées, à te voir en pensée
Bien plus souvent qu'en vrai, ainsi le veut la vie.
Je l'ai longtemps caché, maintenant tu le sais.

Après ces quelques mots, déjà je suis à court
Ils me paraissent bien ternes c'est bien là le problème
Tout ce que je ressent, vaut sans doute un discours.
Mais ce que je peux dire, tout simplement : "je t'aime".