Phare (© Andrew Bossi, licence CC-By-SA-2.5)

Foire aux questions sur phare

Qui sont les administrateurs de phare, et comment les contacter ?

Les administrateurs de phare.normalesup.org, aussi appelés les gardiens, sont de jeunes anciens de l'ENS, travaillant à titre bénévole, en collaboration avec le SPI. Si vous souhaitez les contacter, écrivez à l'adresse "gardiens" sur cette machine (désolé pas de lien spammable), tout en gardant à l'esprit que leur mission principale est d'assurer le bon fonctionnement général de phare et non de traiter tous les cas personnels et particuliers. Voir où trouver de l'aide.

Comment configurer mon logiciel favori de courrier électronique ?

Le webmail fonctionne sans aucune configuration particulière, dès l'obtention de vos identifiants sur phare.

Si votre logiciel favori est pine ou mutt, celui-ci est pré-configuré sur phare et il vous suffit de vous connecter par SSH pour le lancer.

Un logiciel fonctionnant sur votre propre ordinateur (Mozilla Thunderbird, Apple Mail, Microsoft Outlook, etc.) ou votre téléphone portable doit être configuré pour lire et envoyer votre courrier sur le serveur phare. Succinctement, les paramètres nécessaires sont les suivants :

Pour aller plus loin, consultez par exemple les pages des tuteurs ENS sur le courrier électronique : généralités et foire aux questions (ne traitant pas encore spécifiquement de phare).

Qu'est-ce-qui différencie les adresses en @phare.normalesup.org et @normalesup.org ?

Vous connaissez peut-être déjà les adresses @normalesup.org, correspondant au service de redirection de courrier électronique proposé aux élèves et anciens élèves de l'ENS. Veuillez noter qu'il s'agit d'un service distinct de phare (car antérieur).

Il existe une différence importante au niveau de la forme des adresses :

Ensuite, d'un point de vue technique, le courrier n'est pas géré de la même manière. Comme expliqué ici, le courrier envoyé à votre adresse @normalesup.org n'est pas stocké, mais réexpédié vers une ou deux adresses de votre choix. En comparaison, le courrier envoyé à votre adresse @phare.normalesup.org est, par défaut, livré (donc stocké) dans votre boîte aux lettres sur phare, qui est régulièrement sauvegardée et aisément accessible.

Coupler les deux services

Si vous êtes inscrit aux deux services, vous pouvez les coupler en faisant rediriger votre adresse prenom.nom@normalesup.org vers votre boîte login@phare.normalesup.org (via cette page). Cela n'est pas fait par défaut, mais nous vous conseillons de le faire, car la première adresse sera plus facile à retenir par vos correspondants. Si vous avez eu un compte sur clipper, vous aurez reconnu la même distinction qu'entre prenom.nom@ens.fr (adresse « visible ») et login@clipper.ens.fr (adresse « technique »). Vous voudrez alors probablement envoyer vos messages avec l'adresse d'expéditeur prenom.nom@normalesup.org : voir les explications générales ici, pour le webmail de phare le réglage se fait simplement via Options > Informations personnelles > Adresse électronique.

Comment faire suivre son courrier de phare vers une autre adresse ?

Peut-être, pour des raisons qui vous concernent, vous ne souhaitez pas utiliser votre boîte sur phare mais faire suivre le courrier arrivant sur votre adresse login@phare.normalesup.org vers une autre adresse. La manière la plus simple est alors de passer par un ".forward", voir ces explications sur le site des tuteurs (où l'on remplacera clipper par phare). Quelques remarques :

Quelles sont les limitations sur le courrier électronique ?

Comme chez la plupart des fournisseurs, la fiabilité du service de courrier électronique sur phare impose certaines limitations :

Si un courriel entrant provoque un dépassement d'une de ces limites, ce courriel est refusé et son expéditeur averti.

Vous pouvez connaître la taille de votre boîte de réception avec la commande "ls -l $MAIL" ou via "Taille des dossiers" dans le webmail (ligne INBOX). Veillez à ne pas laisser votre boîte de réception se remplir hors de tout contrôle, en archivant si besoin vos anciens courriers dans d'autres boîtes. Surveillez également le degré d'utilisation de votre quota (via la commande "quota" ou la jauge du webmail).

Comment récupérer un fichier ou courrier perdu ?

Des sauvegardes des disques de phare sont effectuées quotidiennement. Il est donc en principe possible de restaurer un fichier effacé par mégarde, à la version où il était la veille. Pour un courrier, on restaurera la boîte qui le contenait. Il n'est malheureusement pas possible de récupérer les modifications trop récentes, ni trop anciennes.

Un mécanisme de restauration autonome est à l'étude, en attendant vous devez contacter les gardiens, en indiquant le fichier perdu de manière la plus précise possible.

Comment fonctionne le système de quota ?

Contrairement au disque d'un ordinateur personnel que son possesseur peut remplir comme bon lui semble, l'espace-disque sur phare doit être réparti entre plusieurs centaines de personnes. Pour cette raison, et à cause également du coût des sauvegardes, il a été décidé d'utiliser un système de quota par utilisateur. Concrètement, cela signifie que la taille totale occupée par vos données sur phare (courrier électronique, fichiers, page web...) ne peut dépasser une certaine limite, fixée actuellement à 500 Mo par défaut et 5 Go sur demande pour les membres de l'A-Ulm.

Si vous dépassez votre quota, débute un sursis (actuellement de 7 jours) pendant lequel vous serez notifié quotidiennement par courriel du dépassement, et qui vous permet d'entreprendre sereinement les actions nécessaires pour revenir en-dessous de la limite. Au-delà du sursis, ou si jamais vous atteignez une limite «dure» (fixée actuellement à 600 Mo et 6 Go respectivement), le système vous empêchera d'écrire de nouvelles données jusqu'à ce que vous reveniez dans les limites admises.

Pour suivre l'utilisation votre quota, employez la commande quota (à exécuter par SSH). Cette commande donne dans l'ordre les informations suivantes :

Dans le webmail, une jauge indique le taux d'utilisation de votre quota.

Comment créer une page Web personnelle ?

Avant-propos : comme pour les autres services fournis par phare.normalesup.org, l'ouverture et le maintien d'une page web personnelle vous oblige à respecter la charte informatique de l'ENS. Faites attention en particulier au contenu soumis au droit d'auteur d'autrui. La mise en ligne de propos diffamatoires, racistes, injurieux, etc. sont réprimés par la loi française et peuvent obliger les administrateurs bénévoles de phare à intervenir. Faites attention également à ne pas divulguer (par des liens symboliques, par exemple) des informations que vous voudriez tenir secrètes ou qui pourraient compromettre la sécurité informatique de phare. En cas de doute, ou si vous recevez une plainte par courriel (de la part de quelqu'un qui affirme que vous avez violé son droit d'auteur), n'hésitez pas à écrire sans tarder aux administrateurs.

Activer votre répertoire web sur phare est très simple : il suffit de le créer. Plus précisément créez un répertoire appelé WWW (en majuscules) directement dans votre répertoire personnel ("mkdir ~/WWW") et assurez-vous qu'il est en lecture publique ("chmod 755 ~/WWW"). Le contenu de ce répertoire sera automatiquement servi sur le web à l'adresse http://www.normalesup.org/~login (où login est votre identifiant de compte sur phare). Vous expliquer comment peupler votre répertoire web à l'aide de fichiers HTML n'est pas le sujet de cette page, inspirez-vous par exemple de la documentation écrite par les tuteurs ENS (en ayant à l'esprit que celle-ci concerne le site www.eleves.ens.fr -- un terrible effort d'adaptation vous sera demandé puisque là-bas le répertoire web s'appelle www en minuscules, et que sur phare il ne faut pas d'inscription pour l'activation -- cependant une procédure d'indexation similaire est à l'étude).

Comment me connecter à distance par SSH ?

Un des intérêts majeurs de phare (qui l'oppose à bon nombre d'autres services gratuits ou payants pour le courrier ou l'hébergement web) est qu'on peut s'y connecter directement, et accéder à un véritable environnement Unix en ligne de commande. De nos jours, la méthode simple et sûre pour ce faire est d'utiliser SSH. Ce qui se fait aisément par la commande "ssh login@phare.normalesup.org" (où login est votre identifiant de compte sur phare) depuis un «terminal» sous MacOS X, Linux ou tout autre Unix ; tandis que sous Windows on utilisera par exemple le logiciel libre Putty. Cf la page des tuteurs consacrée à SSH, et un tutoriel consacré à Putty écrit par les wintuteurs (ces pages ne sont pas spécifiques à phare mais aisément adaptables, phare.normalesup.org étant toujours le nom de machine distante).

Une fois connecté, vous obtiendrez un environnement qui se veut le plus proche possible de celui de clipper.ens.fr. Le shell est prêt à recevoir toutes vos commandes...

Comment transférer mes données par SCP/SFTP ?

Le transfert de données entre phare et un autre ordinateur (votre ordinateur personnel, ou autre) se fait de manière simple et sûre par SCP ou SFTP (qui utilisent en sous-main le protocole SSH). Sous MacOS X, Linux ou tout autre Unix, on utilisera par exemple un terminal et les commandes scp et sftp ; tandis que sous Windows on utilisera par exemple le logiciel libre WinSCP. Cf la page des tuteurs consacrée à SCP, et un tutoriel consacré à WinSCP écrit par les wintuteurs (ces pages ne sont pas spécifiques à phare mais aisément adaptables...).

Notez que l'usage du protocole historique FTP n'est pas prévu actuellement pour des raisons de sécurité.

Comment demander l'installation de logiciels supplémentaires ?

Si un logiciel particulier vous semble manquer, vous pouvez demander aux administrateurs qu'il soit installé globalement. Votre demande sera d'autant mieux accueillie qu'elle est polie, bien sûr, mais aussi que votre logiciel satisfait l'essentiel des contraintes suivantes :

L'installation de logiciels à interface X11 n'est pas proscrite a priori, mais pensez que son confort d'utilisation sur phare ne sera pas le même que sur une machine locale.

Pourquoi le projet phare, et pourquoi ce nom ?

En 2002, de jeunes archicubes, devant la perspective de la perte prochaine de leur compte élève, ont eu l'idée de chercher une solution pérenne. La redirection de courriel normalesup.org venait alors de se mettre en place, et fournissait une première solution partielle. De nombreuses écoles et institutions proposent d'ailleurs depuis quelques années des adresses à vie sous forme de redirection, similaires à normalesup.org ; en revanche, offrir de vrais comptes informatiques est beaucoup plus rare. L'idée était lancée : on allait trouver le moyen d'offrir non seulement une adresse à vie, mais des comptes informatiques à vie.

Après avoir obtenu l'accord du SPI et de la direction de l'ENS de l'époque, nos jeunes archicubes ont fait acheter un serveur en novembre 2003. Le nom de la machine a alors été choisi par une discussion sur le forum électronique de discussion de l'ENS. Les machines destinées aux élèves à l'ENS portent traditionnellement des noms de bateau, d'où l'idée d'avoir un nom à caractère nautique évoquant la permanence. C'est la permanence du compte à vie par opposition au mouvement des bateaux pour les comptes transitoires des élèves. Après de nombreuses propositions, le choix final s'est fait entre «phare» et «atlantis», et le premier nom l'a emporté d'un cheveu.

Pendant les années qui ont suivi, le projet a peu avancé et ce n'est qu'en juillet 2007, après des rencontres avec la nouvelle direction de l'ENS et avec l'AAEENSA-Ulm, que le serveur a pu être effectivement lancé.

Adieu clipper

Revenir à la page de présentation

Valid XHTML 1.0 Strict