Sakina-Dorothée Ayata

Ancienne élève de l'École Normale Supérieure (promo Bio2002)
Docteur en océanographie biologique (UPMC 2010)
Maître de conférence à l'Université Pierre et Marie Curie (depuis sept. 2012)

En English version

Laos

Situation actuelle

Depuis septembre 2012, je travaille au Laboratoire d'Océanographie de Villefranche sur mer en tant que maître de conférence à l'Université Pierre et Marie Curie (UPMC).

De septembre 2010 à Mai 2012, j'étais en post-doctorat dans le cadre de l'action collaborative de recherche Nautilus de l'INRIA. Mon laboratoire d'accueil était le LOCEAN (Laboratoire d'Océanographie et du Climat-Expérimentation et Analyse Numérique, UMR 7159). Je travaillais avec Marina Lévy et collaborais avec Olivier Bernard (EPI BIOCORE, INRIA Sophia Antipolis), Antoine Sciandra (Laboratoire d'Océanographie de Villefranche-sur-mer, LOV), et Jacques Sainte-Marie (EPI BANG, INRIA Rocquencourt).

Actualités

Activités de recherche

Je travaille sur la représentation de la photosynthèse dans les modéles biogéochimiques océaniques. La fixation du dioxyde de carbone par le phytoplancton peut être représentée de manière plus ou moins complexe dans ces modèles. J'étudie l'impact de cette complexité sur les prédictions des modèles et sur les flux de matière dans la colonne d'eau.

J'ai soutenue ma thèse en océanographie biologique le 8 janvier 2010 à la Station Biologique de Roscoff, une des stations marines de l'Université Pierre et Marie Curie (UPMC-Paris 6). Au cours de ma thèse, j'ai travaillé sur la dispersion des espèces marines, et en particulier sur la modélisation de la dispersion larvaire d'invertébrés côtiers à cycle bentho-pélagique. Mon travail inclue de la modélisation bio-physique de la dispersion, de l'échantillonage in situ du plancton, et quelques analyses de biologie moléculaire. Ma thèse a été réalisée sous la direction de Dominique Davoult et d'Éric Thiébaut, au sein des équipes Écologie Benthique puis Diversité et Connectivité dans le Paysage Marin Côtier.
Le pdf de ma thèse est disponible ici. Intitulé : Importance relative des facteurs hydroclimatiques et des traits d'histoire de vie sur la dispersion larvaire et la connectivité à différentes échelles spatiales (Manche, Golfe de Gascogne). Pour plus d'information sur ma thèse de doctorat, rendez-vous ici.



Ce que vous trouverez sur ce site

Si vous souhaitez en savoir plus sur mes activités de recherche, rendez-vous sur la page Recherche de ce site. Des pages sont aussi dédiées à mes activités d'Enseignement, ma Thèse, et mon CV.


LOCEAN
INRIA
SBR
UPMC